Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Votez pour nous !
Vote ! Vote !
La boite à rumeurs
• Par Yuma Akito à été vu entrain de faire des câlins à la grosse alors qu'il n'arrête pas de répéter que ce chat ne vaut pas mieux qu'un balais-brosse.
• Par Nicolas Une nouvelle personne est tombée sous le charme de la belle Pewi, alors que celle-ci s'en fiche éperdument. Encore un nouveau coeur brisé !
• Par Yuma Akito à été vu entrain de faire des câlins à la grosse alors qu'il n'arrête pas de répéter que ce chat ne vaut pas mieux qu'un balais-brosse.
• Par Nicolas Une nouvelle personne est tombée sous le charme de la belle Pewi, alors que celle-ci s'en fiche éperdument. Encore un nouveau coeur brisé !
Derniers sujets
» Nigata City
Ven 12 Aoû - 22:00 par Invité

» Behind the Story
Dim 31 Juil - 17:24 par Invité

» Demande de partenariat - Bienvenue en Enfer
Ven 29 Juil - 23:53 par Invité

» Amaryllis Matthew - Masseuse professionnelle ♥
Dim 24 Juil - 21:09 par Swann Levinson

» Le sentier fiévreux vers les portes de l'extase [Yuki] [Yaoi]
Dim 24 Juil - 20:36 par Lilith Nozomi

» Dear Hybride
Dim 24 Juil - 14:18 par Invité

» Ilyes Hawkins - E.C.
Lun 18 Juil - 12:15 par Loris Seneca

» End Game
Mer 13 Juil - 16:53 par Invité

» Demande de partenariat - Future Diary
Lun 11 Juil - 19:16 par Invité

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Dim 20 Déc - 15:33

Partagez | 
 

 Petit bain Nocturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sirène

avatar

Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Petit bain Nocturne   Lun 4 Jan - 18:41

Petit bain nocturne- feat Yuki -

Yuki

Leda




- Je commence à avoir un peu froid, mon invitation tient toujours. On pourrait prendre un bon bain chaud en sous vêtement comme les deux mignonnes "filles" que nous sommes.  

Leda fut soulagée de voir Yuki rire, cette révélation avait dû être difficile pour lui. C’est d’ailleurs la première fois qu’elle rencontrait un homme qui n’était pas attiré par les filles. Mais bon, son avis n’était pas très représentatif, elle n’avait pas eu beaucoup d’amis par le passé et généralement les gens la fuyaient à cause de son statut.

Elle partit en directions des escaliers, moins fréquenté que l’ascenseur. Elle ne tenait absolument pas croisé quelqu’un dans cette tenue. Elle s’imaginait déjà tombé nez à nez avec un homme et s’effondrer dans les bras du Yuki par le choc.

* Pitié faite qu’il n’y ait personne.

Elle ne put s’empêcher de tirer encore une fois le plus possible sur son pull. Elle pestait intérieurement. Bon sang, pourquoi les sirènes ne gardaient-elles pas leurs vêtements après transformation ? A tous les coups Siria avait été créé par un Dieu pervers, vicieux et obsédé. Premier étage. La douce voix de Yuki la ramena à elle.

- Au faite Leda, l’interrompit Yuki. Tu travailles ici ? Ou tu es une cliente ? Je travaille ici depuis un moment et je ne pense pas t’avoir vu dans nos rangs.

Non, elle n’était ni du personnel, ni cliente. A vrai dire elle n’était pas encore vraiment sortie de sa chambre jusqu’à présent sauf pour les repas. Et encore la plupart du temps elle se les faisait livrer dans sa suite. Pas par fainéantise, juste par manque d’envie. Pas envie de sortir de sa bulle, de rencontrer des inconnus. Parfois elle était motivée et d’autres fois pas du tout. Elle en a passé des journées cloitrées au lit alternant entre regards dans le vide et sanglots. Deuxième étage.

Elle continua à grimpé les escaliers tout en répondant à Yuki.

- Pas du tout, je suis propriétaire d’une suite au troisième étage. Je ne vois pas ce que je pourrais faire dans cet hôtel au vue de ma maladresse légendaire. Casser la vaisselle peut-être, sourit Leda. Ca défoule, je le faisais souvent étant plus jeune, rit la jeune fille. C’est ma mère qui m’a appris ce moyen de décompression. A côté d’elle je suis une petite joueuse.

Leda s’imagina en pleine nuit, en chemise de nuit s’infiltrant dans les cuisines de l’hôtel. Prendre la vaisselle et tout casser. Bien sûr elle ne se permettrait jamais de le faire avec une vaisselle qui ne lui appartenait pas. D’ailleurs c’était plus l’aspect infiltration qui l’excitait : son côté aventurière. Troisième étage. Elle poussa la porte et remonta le couloir, Yuki sur ses pas.

- Et toi Yuki ? Tu travailles ici ? questionna la jeune fille.

Leda arriva devant sa suite et passa sa carte magnétique pour ouvrir la porte. Elle poussa la porte, et la tint pour laisser Yuki rentrer.

- Oui, je suis secrétaire du DRH.

Secrétaire du DRH … Ca ne devait pas être un métier facile. Leda ne le connaissait pas personnellement et ne l’avait jamais vu mais généralement les dirigeants étaient connus pour être des personnes froides, calculatrices et arrogantes. Elle imaginait le pauvre petit Yuki au service d’un ignoble personnage, elle en frissonna. Elle n’aurait pu dire si c’était cette vision ou si c’était les vêtements froids sur sa peau qui la firent frissonner.

Elle se dirigea vers l’immense salle de bain, Yuki sur ses pas. Contrairement à sa chambre il n’y avait pas de bleu. Les mûrs étaient couleur taupe. Un petit meuble en bois était accroché au mur sur lequel était posé un gros caillou creusé : il s’agissait d’un lavabo. La douche quant à elle était dans un coin de la pièce, avec une grande porte vitrée et des petits galets au sol. En face, dans l’autre coin, l’imposante baignoire – une queue de sirène ça prend de la place -qui lui rappelait Siria. En effet, celle-ci avait été fabriquée avec un aquarium. L’on pouvait voir les poissons nager en dessous, ou à coté de nous. Leda adorait sa baignoire elle y passait des heures. Deux sirènes passaient largement dedans alors une sirène et un petit Yuki aucun souci.

Elle referma la porte et ouvrir le robinet du bain. Elle se débarrassa de son pull humide en quatrième vitesse et le jeta sur le sol. Elle se trouvait en sous-vêtement devant Yuki, un homme mais cela ne la dérangeait pas du tout. Elle le voyait comme une fille. Yuki suivit son exemple et se retrouva en boxer éléphants roses.

Leda entra un pied dans l’eau pour tester la température de l’eau. La jugeant à son goût elle entra et s’assis dans la baignoire. Instantanément ses jambes furent remplacées par sa queue de couleur saphir. Elle remarqua le regard admiratif de Yuki sur celle-ci, visiblement il la trouvait jolie. Leda sourit, fière de sa queue. Il entra à son tour dans le bain en soupira d’aise.

- Tourne-toi je vais te frotter le dos, sourit Leda. J’ai toujours rêvé de faire sa avec ma sœur mais le souci c’est que je suis fille unique, soupira la sirène.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien

avatar

Messages : 69
Age : 23
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Dim 10 Jan - 23:47



「 Petit bain nocturne. 」

Ft Leda Niobey
- Pas du tout, je suis propriétaire d’une suite au troisième étage. Je ne vois pas ce que je pourrais faire dans cet hôtel au vue de ma maladresse légendaire. Casser la vaisselle peut-être.

Yuki ne put s’empêcher de rendre le sourire de la jeune femme. Il la connaissait depuis peu, mais cette nouvelle information sur sa maladresse ne l’étonnait pas le moins du monde. Ce genre de caractère lui allait bien. Et il ne put s’empêcher de pouffer en imaginant la sirène en temps que serveuse, renversant des assiettes pleine de soupe sur des clients. Il eut vraiment la notion de la petite sirène qui ne savait pas encore correctement marcher sur ses jambes humaines et cette image le fit sourire.

- Ça défoule, je le faisais souvent étant plus jeune, rit la jeune fille. C’est ma mère qui m’a appris ce moyen de décompression. A côté d’elle je suis une petite joueuse.

Yuki ne put s’empêcher de se demander comment une sirène pouvait casser de la vaisselle. Enfin, dans sa vision des choses, Siria, le monde des sirènes, était une grande mère bleu ciel, un monde totalement immergé sous les flots. Comment pouvait-on casser de la vaisselle dans l’eau ? En enfin de compte, comment pouvait-on ne serait-ce que manger dans de la vaisselle sous l’eau. La nourriture flottait non ? Comment pouvait-elle rester dans l’assiette ? Hmm… Le jeune chiot essaya de s’imaginer ce nouveau monde, mais le manque d’incohérence lui fit tourner la tête. Il n’était pas très doué pour ce genre de réflexion et cela lui donnait rapidement la migraine. Il finirait par demander à Leda un jour où l’autre de lui raconter comment était sa vie là-bas. Après tout, le toutou était du genre curieux.

La question de Leda interrompit ses pensées et il s’intéressa à nouveau à la conversation, bien qu’il n’en ai pas perdu une seule miette. Elle lui demanda s’il travaillait ici. Question un peu bête vu qu’il venait de lui dire qu’il ne l’avait pas vu dans leur rangs. Mais peut-importe, ce côté un peu tête en l’air faisait aussi le charme de la sirène. Elle ouvrit la porte de sa chambre avec sa carte magnétique et fit entrer Yuki le premier, qui en profita pour répondre à sa question. Et la conversation s’arrêta là.

Le toutou suivit Leda sans faire de vague et attendit qu’elle dise ou fasse quelque chose. Après tout, il n’était pas dans son territoire et bien qu’il soit totalement homosexuel, être dans la chambre d’une fille, c’était quand même quelque chose. Et quelle chambre dit donc… Les murs étaient d’un bleu pastel magnifiques et la pièce semblait immense. On se serait cru au fond de l’océan et Yuki imagina sans soucis, la vie au fin fond de Siria. C’était magnifique et il fut presque jaloux de ne pas pouvoir y mettre les pattes.

Leda l’emmena dans la salle de bain et encore une fois Yuki se retrouva sur son fessier. Bon sang, cette sirène avait la folie des grandeurs… Soit elle était très riche, soit sa famille devait l’être. Et au vu de sa prestance habituelle, elle ne devait pas être une fille de la basse société, pas comme lui… Il soupira intérieurement et regarda la sirène ouvrir les robinets de sa piscine privative. Oui oui une piscine. Ce n’était pas une baignoire ça, pas aux yeux du toutou. Elle ne tarda pas à retirer son haut trempé et ne sembla pas être le moins du moins gênée par sa semi nudité. Après tout, elle avait bien comprit qu’elle ne risquait rien avec Yuki. Il trouvait néanmoins, que son corps avait un certain charme. C’était une belle femme, sans aucun doute. Il attendit quelque instant et finit par comprendre qu’il était temps d’en faire de même. Il retira sa robe humide et la mit au sol à côté du haut de la sirène. Il ne put que soupirer en voyant le caleçon ridicule que lui avait encore infligé Hemy… Bon sang, pourquoi avait-il accepté ce cadeau d’anniversaire ridicule. Il venait de perdre le peu de virilité qu’il lui restait, déjà qu’elle était moindre… Mais au moins, Leda ne fit aucun commentaire dessus.

Elle entra dans la petite piscine privative et sa queue ne tarda pas à apparaitre. Yuki trouva encore une fois ce spectacle splendide. Quelle chance… Elle sourit en voyant ses yeux admiratif et Yuki se sentit un peu honteux de la reluqué comme ça. Un peu de tenue voyons… Il entra rapidement dans l’eau chaude et soupira de bonheur. C’était meilleur que la piscine couverte, aucuns doutes là dessus. Il s’installa confortablement dans le fond de la baignoire et sourit à la sirène.

- Tourne-toi je vais te frotter le dos.

Hein ? Yuki ne put s’empêcher de sursauter à cette phrase. D’accord il était homosexuel, mais là ce n’était pas un peu … trop ?

- J’ai toujours rêvé de faire ça avec ma sœur mais le souci c’est que je suis fille unique.

Il ne put s’empêcher de la trouver craquante quand elle soupira et décida de se laisser faire. Il aimait bien qu’on s’occupe de lui après tout. Et ce n’était rien de mal. Il ne faisait que se laver entre filles… si on veut. Il se tourna et présenta son dos blanc comme neige à la sirène et commença à frotter délicatement peau de pèche avec une éponge et un produit sentant les fleurs de cerisier. Un régal.

- Fille unique ? Disons que cela à des bons côtés aussi, dans un sens, dit il en baissant le regard sur l’eau frémissante du bain, se remémorant le passé. Il sentit également l’éponge frotter avec moins d’entrain, signe que la sirène s’intéressait à ce qu’il disait. Enfin, je veux dire sous certaines conditions. Je t’ai dis avoir une sœur, Hemy. C’est enfaite ma sœur adoptive dans un sens. J’ai perdu ma vraie famille étant jeune et cela se passait très mal avec ma nouvelle famille. C’est Hemy et sa maman qui m’ont recueillit par la suite. J’avais beaucoup de sœurs étant petits, nous étions une vraie portée. C’était super. Mais par la suite, au remariage de mon père j’aurais préféré ne jamais plus en avoir. Puis après, heureusement j’ai eu Hemy, finit-il en souriant.

Il s’arrêta là. Si Leda voulait en savoir plus, il lui raconterait. Mais il n’était pas là pour raconter sa vie. Il voulait aussi en savoir plus sur elle.

- Mais dit-moi Leda. Comment est la vie à Siria ? On peut vraiment casser de la vaisselle sous l’eau ? demanda-t-il en rigolant de plus belle.


Hrp - Désolée pour le temps d'attente Bestouille >< <3

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute ♥️ you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sirène

avatar

Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Ven 15 Jan - 19:10

Petit bain nocturne- feat Yuki -

Yuki

Leda



- J’ai toujours rêvé de faire ça avec ma sœur mais le souci c’est que je suis fille unique.

Leda prit une petite éponge et un gel douche aux fleurs de cerisier. Elle adorait ce parfum. Elle versa quelques gouttes sur l’éponge et commença à flotter doucement le dos blanc de Yuki. Elle s’imaginait laver sa petite sœur, celle qu’elle n’avait jamais eue.

- Fille unique ? Disons que cela à des bons côtés aussi, dans un sens.

La jeune sirène était fille unique et elle en avait beaucoup souffert. Elle aurait aimé avoir des frères et sœurs à qui se confier et se sentir moins seule. Peut-être que si elle avait eu une grande sœur, elle lui aurait tout raconté sur son petit ami et les choses se serait sans doute passées autrement. Leda frotta plus lentement, intéressée et attentive à ce qui allait suivre. Elle allait en apprendre plus sur son nouvel ami, ça lui faisait plaisir.

- Enfin, je veux dire sous certaines conditions. Je t’ai dit avoir une sœur, Hemy. C’est enfaite ma sœur adoptive dans un sens. J’ai perdu ma vraie famille étant jeune et cela se passait très mal avec ma nouvelle famille. C’est Hemy et sa maman qui m’ont recueilli par la suite. J’avais beaucoup de sœurs étant petits, nous étions une vraie portée. C’était super. Mais par la suite, au remariage de mon père j’aurais préféré ne jamais plus en avoir. Puis après, heureusement j’ai eu Hemy, finit-il en souriant.

Yuki avait l’air de beaucoup apprécier Hemy, sa sœur adoptive. Elle ne put s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie. Une sœur, elle aurait tellement voulu en avoir une. Son attention se focalisa sur la suite, Yuki avait perdu sa famille. Lui aussi avait dû faire le deuil de ses parents, sauf que Leda était chanceuse il lui restait sa mère. Elle se demanda comment ils étaient morts mais elle n’osa pas poser la question, peut-être était-ce encore trop douloureux pour lui. Visiblement Yuki ne s’était pas bien entendu avec sa belle-famille.

- Mais dit-moi Leda. Comment est la vie à Siria ? On peut vraiment casser de la vaisselle sous l’eau ? demanda-t-il en rigolant de plus belle.

Leda laissa échappé un petit rire.

Siria.

Il faut y aller pour comprendre tellement c’est magnifique et diffèrent d’ici. Les constructions sont différentes, l’eau est omniprésente. La terre est remplacée par le sable, les arbres par les algues et arbustes marins. Tout est très coloré à Siria. Il y a des variétés de poissons différentes qui nagent à nos côtés. Les habitants sont des sirènes, que ce soit des filles ou des garçons.

- Elle est… différente, commença Leda. Le paysage et l’ambiance n’ont rien à voir avec ce qu’il y a ici. Tout est plus… magique. Ce que j’aime le plus à Siria c’est les couleurs, tout es très coloré. Quant à la vaisselle, oui c’est possible. La gravité à Siria est légèrement différente d’ici c’est sûr. Mais si j’approche l’assiette rapidement contre un meuble, une table ou autre ça casse. L’espace entre les deux n’est pas très grand. Après je ne pourrais pas casser de la vaisselle par terre comme on peut voir dans les films. C’est moins théâtrale mais ça défoule, rit la jeune sirène.

Leda se demandait comment était le monde de Yuki. Il était forcément différent du sien, son nouvel ami n’avais pas l’air de vivre dans l’eau. Une autre question trottait dans la tête de la jeune sirène. Que faisait Yuki ici, dans cet hôtel.

- Et toi Yuki, cest comment chez toi ? ou tu es né. Hemy est avec toi ici dans l’hôtel ? questionna Leda.

׺°”˜`”°º×


Leda parle en seirến [#0000ff]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien

avatar

Messages : 69
Age : 23
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Lun 18 Jan - 0:14



「 Petit bain nocturne. 」

Ft Leda Niobey
- Elle est… différente, commença Leda. Le paysage et l’ambiance n’ont rien à voir avec ce qu’il y a ici. Tout est plus… magique. Ce que j’aime le plus à Siria c’est les couleurs, tout est très coloré.

Au fur et à mesure que Leda continuait son récit sur Siria, Yuki ne pouvait être qu’étonné par cette endroit qui semblait si surprenant, si animé et si beau. Il voyait déjà un monde entièrement sous l’eau, avec des lumières étranges provenant surement des poissons et des rayons du soleil de la surface. Il voyait ses êtres si différents de lui nager calmement dans les eaux surement chaudes de ce monde. Il aurait adoré pouvoir aller le visiter, mais malheureusement sans nageoires et sans capacité à savoir respirer sous l’eau, il n’irait pas très loin. Et il n’avait pas très envie de se noyer, étrangement. Il mit donc cette idée farfelue dans sa tête, écoutant le reste du récit de la sirène.

- Quant à la vaisselle, oui c’est possible. La gravité à Siria est légèrement différente d’ici c’est sûr. Mais si j’approche l’assiette rapidement contre un meuble, une table ou autre ça casse. L’espace entre les deux n’est pas très grand. Après je ne pourrais pas casser de la vaisselle par terre comme on peut voir dans les films. C’est moins théâtrale mais ça défoule.

Leda termina son histoire par un rire sonore, qui entraina celui du chiot. Il imaginait très bien la scène, bien que celle-ci fût très différente de celle qu’il avait en tête auparavant. Il voyait les choses flotter dans l’eau comme si elle se trouvait dans l’espace et l’histoire avec l’assiette et la table se transforma rapidement en un film au ralentit. C’était étrange et pourtant bien drôle à visualiser. Bien qu’il sache très bien que réellement les choses étaient complètement différentes.

Ce fut Leda qui le ramena sur terre, parmi la vraie vie, l’arrachant à son imagination débordante. Elle sembla s’intéresser à lui maintenant, lui demandant plusieurs choses sur son ancienne vie.

- Et toi Yuki, c’est comment chez toi ? Où tu es né. Hemy est avec toi ici dans l’hôtel ?

Il décida de prendre les questions une par une, pour bien répondre à tout ce qu’elle lui demandait. Il essaya de se remémorer cet endroit où il était né. Cette maison dans la forêt de Hydria, parmi une grande famille aimante. Il avait encore l’impression de sentir le vent souffler entre les pins et d’entendre son murmure dans les fraiches nuits d’hiver. Cet endroit était en altitude et la neige y était très fréquente, même en automne. C’était magnifique et c’était là son chez lui.

- Je suis né à Hydria, dans une forêt en montagne, débuta-t-il en essayant de faire voir à travers ses souvenirs la splendeur des lieux où il avait grandit. Chez toi l’eau est omniprésente, là-bas c’était plutôt la neige et les sapins. C’était beau et majestueux à sa façon. Je peux encore étendre le bruit du vent dans les branches des grands pins et sentir la fraicheur de la nuit sous mes pattes… Il essaya de se reprendre en sachant qu’il devenait sentimental. Après, il n’y a plus grand-chose à dire. Je n’y ai pas vécu longtemps. Quand j’ai rencontré Hemy et sa maman, nous vivions plus dans un endroit plus aride et sec. L’opposé de mon endroit natal.

Il ne l’avait jamais dit, mais ce froid lui avait énormément manque. Et bien que Hemy et sa mère aient toujours été des anges avec lui. Il avait toujours ressentit ce vide vis-à-vis de son lieu d’origine.

- Et concernant Hemy, oui elle travaille également ici, en temps que masseuse au Spa. Je te la présenterais un jour, vous devriez bien vous entendre, dit-il en souriant.

Il se retourna et attrapa l’éponge des mains de la sirène pour y mettre à nouveau un filet de produit gel douche.


- Aller tournes-toi, à mon tours de te rendre toute propre.

Hrp -

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute ♥️ you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sirène

avatar

Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Ven 4 Mar - 14:32

Petit bain nocturne- feat Yuki -

Yuki

Leda





- Je suis né à Hydria, dans une forêt en montagne, débuta Yuki.  Chez toi l’eau est omniprésente, là-bas c’était plutôt la neige et les sapins. C’était beau et majestueux à sa façon. Je peux encore étendre le bruit du vent dans les branches des grands pins et sentir la fraîcheur de la nuit sous mes pattes…

Leda imagina une forêt puis une montagne d’après ce qu’elle avait lu et vu dans les livres mais aussi d’après les récits que lui avait raconté son père. Elle imagina la neige sur les sapins, la fraicheur de ce manteau blanc au contact de sa peau. Elle aimerait tant voir de la neige de ces propres yeux mais c’était impossible à Siria. Le bruit du vent dans les branches remuant les feuilles, elle avait du mal à imaginer ce son. Leda était très curieuse de ce monde, des autres mondes et de toutes ces choses qui lui étaient inconnus.

- Après, il n’y a plus grand-chose à dire. Je n’y ai pas vécu longtemps. Quand j’ai rencontré Hemy et sa maman, nous vivions plus dans un endroit plus aride et sec. L’opposé de mon endroit natal.

Au son de la voix de Yuki elle imaginait aisément la nostalgie que ce dernier devait ressentir. Toutes ces choses devaient lui manquer. Elle comprenait ce sentiment, quand elle était ici, Siria lui manquait. Le paysage est complètement différent dans ce monde, du moins sur terre.


- Et concernant Hemy, oui elle travaille également ici, en temps que masseuse au Spa. Je te la présenterais un jour, vous devriez bien vous entendre, dit-il en souriant.

Leda fut contente de savoir qu’Hemy était dans cet hôtel, au moins Yuki n’étais pas seul. Il avait sa sœur adoptive à ses côtés. Elle avait hâte de rencontrer Hemy, il ne faisait aucun doute qu’elle et Leda s’entendrait bien. Elle avait l’air toute gentille et toute mignonne. Elle regarda Yuki se retourner et prendre l’éponge de ses mains pour y verser du gel douche avant de sourire.

- Aller tournes-toi, à mon tours de te rendre toute propre.

Leda sourit à son tour et lui offrit son dos pour le laisser faire. Le contact de l’éponge humide sur sa peau lui arracha un léger frisson. C’était plutôt marrant de se faire laver comme ça, elle avait l’impression d’avoir la sœur qu’elle avait jamais eu. Elle fredonna tandis que Yuki lui frottait le dos.

Sa voix devenait de plus en plus faible puis elle s’arreta.

- Dis Yuki, tu as déjà été amoureux ? souffla la sirène, le regard perdu devant elle.


׺°”˜`”°º×


Leda parle en seirến [#0000ff]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien

avatar

Messages : 69
Age : 23
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Lun 7 Mar - 13:37



「 Petit bain nocturne. 」

Ft Leda Niobey

Yuki sentit la jeune sirène toute heureuse, fredonnant en sentant l’eponge passer sur son dos. Le toutou essayait de s’appliquer au maximum pour faire correctement cette tache. C’était la première fois qu’il lavait quelqu’un d’autre que sa sœur Hemy et étrangement, il trouva que sa réaction vis-à-vis de cela ne changeait pas énormément. Après tout, il coïnciderait peut être Leda comme une amie proche. Étrange alors qu’il venait à peine de la rencontrer. Mais encore eux, une étincelle était passée, allumant une bougie d’amitié qui éclairait une bonne partie de la pièce. Yuki avait toujours été trop sensible et il s’attachait vite. Pour une fois, ce n’était pas une mauvaise chose, pas avec cette adorable sirène.

Il sourit en se remémorant toutes les nouvelles choses qui lui était arrivé. Cela faisait maintenant trois semaines qu’il travaillait pour le grand Seneca. Trois semaines que lui et sa sœur semblaient avoir trouvé une vie confortable et ordinaire. C’est ce qu’il avait toujours désiré avoir. Il arrêta de nettoyer la sirène, sa peau étant maintenant toute douce et toute propre. La petite chanson de la sirène le rendait heureux, était-ce une caractéristique de leur race ? Après tout, les sirènes étaient renommées pour faire échouer les marins avec leur douce chanson et… les bouffer par la suite. Mais cette partie là, Yuki préférait ne pas y croire. Il releva les oreilles entendant le fredonnement se baisser de quelques notes jusqu’à disparaitre totalement. Il secoua les oreilles deux fois et pencha la tête sur le côté, regardant le dos de la sirène, inquiet. Il attendit quelques instants, où elle prit la parole dans un murmure presque inaudible.  

- Dis Yuki, tu as déjà été amoureux ?

Amoureux ? Le toutou se mit à réfléchir. La question de la sirène était poser au passé, mais Yuki ne trouva aucun signe d’amour dans son enfance ou son adolescence. Déjà, car il ne croisait personne à part sa belle famille et ensuite Hemy et sa mère et surtout car il n’en avait jamais ressentit le besoin. Le canidé savait depuis longtemps qu’il n’était pas attiré par les femmes, surtout grâce à Hemy enfaite. S’il avait été hétéro, il aurait surement fait quelque chose avec ce fennec sans aucune pudeur ni honte. Mais rien, il n’avait jamais rien ressentit pour Hemy, à part se sentiment fraternel. Et bien sûr, il avait été attiré par certains hommes, toujours plus fort, plus viril et plus âgé que lui. S’il devait sortir avec quelqu’un, la question ne se poserait pas pour savoir qui ferait la femme. En pensant à tout cela, Yuki ne put s’empêcher d’avoir son patron en pensée et il secoua la tête, les joues rouges et le cœur agité. Cela faisait aussi trois foutus semaines que ce chiot fantasmait sur son patron… Bon sang… Ce vampire mettait son sang en ébullition et leur relation étrange et spéciale de secrétaire soumis à patron exigeant et diablement sexy n’arrangeait rien. Bien entendu le toutou essayait toujours de se persuader que son patron n’était pas fait pour lui et surtout qu’il n’était peut-être même pas homosexuelle… Mais il ne pouvait s’empêcher de fantasmer et ça, Loris avait finit par le comprendre car il le narguait, pesant certainement que sa jeune secretaire était une jeune fille frêle et sentimentale qui s’attachait de trop. C’était le cas, sauf que c’était un homme…

Il soupira, rougissant encore essayant de retirer ses pensées stupides de monsieur Seneca et se racla la gorge pour parler, essayant de rester un minimum sérieux. Il n’allait pas mentir à Leda, surtout car c’était stupide et qu’il n’avait rien à cacher.

- Si tu parles au passé, non. Je n’ai jamais été réellement amoureux. Enfaite je n’y pensais pas. Et bien entendu, je ne suis donc sortit avec personne. Ses joues se tintèrent de rouge au fur et à mesure, les images lui revenant en tête. Par contre, pour ce qui est du présent… Disons qu’en ce moment, j’ai quelqu’un dans la peau… Bien que je sache pertinemment que cela est impossible.

Il soupira et passa une main sur l’épaule de Leda, sentant son corps faire de soubresauts. Quel idiot… Il lui parlait de ça, alors qu’elle essayait de lui faire passer un message. Elle voulait peut-être lui parler de quelque chose de grave concernant son passé, ses amours…

- Leda… ? Tout va bien ? demanda-t-il d’une douce voix, caressant gentiment l’épaule de la sirène. Tes anciens amours sont un mauvais souvenir ? Tu veux en parler ?

Hrp -

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute ♥️ you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sirène

avatar

Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Mer 9 Mar - 21:15

Petit bain nocturne- feat Yuki -

Yuki

Leda




- Dis Yuki, tu as déjà été amoureux ?

Leda fut amusée de voir Yuki rougir quelques secondes après sa question. Visiblement il était entrain de penser à quelqu’un, quelqu’un qu’il avait l’air de beaucoup apprécier. Elle le trouvait trop mignon, tellement chou qu’elle avait envie de lui faire un câlin. Si elle avait eu un petit frère ou une petite sœur Leda aurait été très certainement une grande sœur complétement gagate.

Elle entendit Yuki pousser un soupir en rougissant à nouveau avant de prendre la parole.

-  Si tu parles au passé, non. Je n’ai jamais été réellement amoureux. Enfaite je n’y pensais pas. Et bien entendu, je ne suis donc sortit avec personne.

Yuki rougit encore plus, c’était trop mignon.

-  Par contre, pour ce qui est du présent… Disons qu’en ce moment, j’ai quelqu’un dans la peau… Bien que je sache pertinemment que cela est impossible.

Elle était heureuse pour Yuki, et elle espérait que son attirance pour la personne soit réciproque. Elle ne s’en faisait pas trop, qui pouvait résister à la mignonne petite Yuki. La jeune sirène aimerait bien retomber sous le charme d’un homme, sentir son cœur s’accélérer en sa présence. Mais y arriverait-elle ? L’épisode Lorelei hantait toujours ses nuits. Ses cauchemars s’étaient légèrement calmés depuis son arrivé à l’hôtel, peut-être finiraient-ils par disparaître à jamais… Elle ferma les yeux quelques secondes et l’image de son père embrocher par l’épée de Lorelei.

Au même moment elle senti une main sur son épaule, ce qui l’a fit sursauter. Elle se retourna pour faire face à Yuki, lui faisait un petit sourire.

-  Leda… ? Tout va bien ?

Il avait parlé d’une voix douce tout en lui caressant l’épaule. Non elle n’allait pas bien, cela faisait plusieurs années que ça n’allait plus. Elle n’arrivait pas à surmonter son chagrin, il la submergeait. Il était trop grand, bien trop grand pour une aussi petite sirène. Elle espérait que quelqu’un viendrait ramasser les morceaux de son cœur et les recoller.

-  Tes anciens amours sont un mauvais souvenir ? Tu veux en parler ?

- J’ai été amoureuse une fois dans ma vie. C’était une relation cachée mais ça nous convenait. Je l’aimais et il m’aimait. Nous étions heureux.

Leda sourit tristement à la mémoire de ses souvenirs. A cette époque-là, elle était encore heureuse. Ils vivaient au jour le jour sans se poser de questions. Il y avait de l’amour et son père était encore vivant. A la pensée de son géniteur, les larmes lui montèrent aux yeux. En y repensant c’est la première fois qu’elle parlait de tout ça à quelqu’un, peut-être que parler pourrait l’aider. Peut-être que de le raconter à haute voix rendrait ces souvenirs plus acceptables, moins douloureux. Garder tout en soi au fond de son cœur et le barricader à double tour pour tout oublier n’était peut-être pas la bonne solution. Les larmes qu’elle retenait commencèrent à couler le long de ses joues. Leda reprit d’une voix monotone et le regard perdu dans le vide :

- Seulement psychologiquement il était instable, très instable… La vérité à finit par éclater, mes parents, le roi et la reine de Siria ont tout découvert et évidemment ils n’étaient pas contents. Ils n’approuvaient pas notre union. Ils avaient d’autres projets pour moi. Alors Lorelei a eu une idée…

Elle planta un regard rempli de tristesse sur Yuki, les larmes coulaient toujours le long de ses joues. Elle afficha un petit sourire, ses lèvres tremblaient légèrement. Elle se retenait, elle était à deux doigts s’effondrer. Elle avait tellement souvent éclaté en sanglot, pleurant toutes les larmes de son corps. Dans ces moments-là elle avait l’impression qu’on lui arrachait le cœur, tellement c’était douloureux.

- Mon premier amour a tué mon père.

C’était la première fois qu’elle le disait à haute voix. Après cet aveu elle lut de la surprise dans le regard de Yuki. Visiblement il ne s’attendait pas à ça. Après tout elle non plus ne pensait pas que ça se passerait ainsi quand Lorelei lui avait dit avoir trouvé une solution. C’était bien trop horrible.




׺°”˜`”°º×


Leda parle en seirến [#0000ff]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien

avatar

Messages : 69
Age : 23
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Lun 14 Mar - 1:31



「 Petit bain nocturne. 」

Ft Leda Niobey
- J’ai été amoureuse une fois dans ma vie. C’était une relation cachée mais ça nous convenait. Je l’aimais et il m’aimait. Nous étions heureux.  

Yuki eut l’impression que la sirène se préparait à lui compter une longue histoire. Une histoire qui pourtant ne semblait pas finir par ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants, loin de là. Yuki lui lança un regard inquiet car il sentait que la jeune fille était en train de basculer dans un état pire que la tristesse, celle des souvenirs. Ceux qu’on cache et qu’on espère que personne ne saura jamais… Tout le monde en avait, Yuki avait le siens également. Mais la sirène semblait vouloir se défaire de ses chaines et parfois la parole était l’un des meilleurs moyens.

Le toutou tourna la tête vers elle et sentit son cœur se brisé en voyant les yeux humides de la sirène. Il ne supportait pas de voir les gens malheureux, mais le sentiment qu’il vit sur le visage de Leda était tout autre chose. Ce n’était pas une simple tristesse passagère. Non c’était un gouffre, comme celui qu’il avait connu en regardant ses jumelles se faire assassiner. Leda avait elle aussi assister à l’enfer, bien qu’il ne sache pas encore lequel… Il voulut tendre la main vers elle, lui apporter un peu de réconfort, bien qu’il se doutait que cela ne servirait pas à combler le trou béant dans son cœur… mais la sirène se mit de nouveau à parler, d’une voix monotone, le regard fixant un point inexistant.

- Seulement psychologiquement il était instable, très instable… La vérité à finit par éclater, mes parents, le roi et la reine de Siria ont tout découvert et évidemment ils n’étaient pas contents. Ils n’approuvaient pas notre union. Ils avaient d’autres projets pour moi. Alors Lorelei a eu une idée…  

Yuki cru comprendre que la famille royale de Siria ne devait pas apprécier que leur fille sorte avec un monsieur tout le monde. Et puis… que voulait-elle dire pour psychologiquement instable ? Savait-elle qu’il était ainsi en sortant avec lui ? Plein de questions se formaient dans la tête du chiot mais il continua d’écouter sans dire un mot. Se demandant quelle pouvait bien être cette idée… Bien que son instinct ne lui disait rien de bon.

Quand Leda lui envoya un regard empli de détresse et de malheur, cela confirma les craintes du toutou. Il vit ses larmes à présent nombreuses couler le long de ses joues, lui donnant un air vraiment morose, qui faisait peine à voir. Les lèvres de la sirène tremblaient, autant que son corps d’ailleurs. Elle semblait sur le point de craquer, de bousculer dans un sanglot incessant. Yuki ne connaissait que trop bien cela…

- Mon premier amour a tué mon père.

Yuki s’était attendu à quelque chose d’horrible certes, mais pas à ce point… Le petit ami de Leda avait tué son père ? De sang froid ? Mon dieu… Le toutou ne put s’empêcher de montrer un regard surpris, qui fut vide remplacer par un air triste et désolé. Parfois certaines personnes faisant des choses sans qu’on le comprenne vraiment… Cette incompréhension laissait parfois un trou béant, agrandissant celui laissé par le deuil et la douleur. Yuki prit Leda par les épaules, l’attirant contre lui afin de l’étreindre. Il passa une main sur le crane de la jeune fille, caressant ses cheveux d’un geste doux, presque maternel. Il se rappelait sa mère faire cela quand tout allait mal et cette attention l’avait toujours réconforté. Il laissa la jeune sirène pleurer sur son torse, sans rien dire continuant simplement ses gestes encourageant et délicat.

Quand la respiration de la jeune femme se fit plus calme, bien que toujours entrecoupée par quelque hoquets dût au sanglot, Yuki décida qu’il était temps de prendre la parole. Il parla d’une voix basse, calme, ne voulant pas brusquer la jeune femme et essayer de l’apaiser du mieux qu’il pouvait.

- Je ne peux pas comprendre ce que tu as vécu Leda… Tout ce que je sais c’est que cela est vraiment horrible… Tu as perdu ton père et la personne chère à ton cœur au même moment…

Il avait du mal a choisir ses mots, ces conversations étaient toujours un peu délicates.

- Aucun mots, ni aucune paroles n’apaise un deuil je le sais bien. Il y a des actions qu’on ne comprend pas et qui laisse des marques encrées au fond de nous pour toujours… Mais saches, qu’un jour tu trouveras quelqu’un qui acceptera ses marques et les chérira autant qu’il te chérira toi… Cette part de tristesse fait partie de toi, c’est ce qui fait de Leda, la Leda d’aujourd’hui. Il continua à nouveau ses caresses sur ses cheveux. Mais saches que pour le moment, tu peux atténuer ta tristesse en parlant. Je serais là pour t’écouter tant que tu le souhaites. Parler du passé et parfois nécessaire.  

Il trouva sa phrase un peu idiote, car il n’appliquait pas sur lui-même les conseils qu’il donnait à Leda.
Hrp -

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute ♥️ you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sirène

avatar

Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   Jeu 31 Mar - 22:04

Petit bain nocturne- feat Yuki -

Yuki

Leda




- Mon premier amour a tué mon père.

C’était la première fois qu’elle le disait à haute voix. Après cet aveu elle lut de la surprise dans le regard de Yuki. Visiblement il ne s’attendait pas à ça. Après tout elle non plus ne pensait pas que ça se passerait ainsi quand Lorelei lui avait dit avoir trouvé une solution. C’était bien trop horrible.

Elle sentit les mains de Yuki sur ses épaules et l’attirer à lui. Il lui caressa doucement et lentement les cheveux. Ce geste lui rappela sa mère. Elle avait l’habitude de faire ça lorsque Leda était malade ou triste. Elle esquissa un petit sourire avant de laisser son chagrin éclater. Elle éclata en sanglot sous le silence de Yuki qui continuait ses caresses.

Une fois sa crise passée, sa respiration ralentie doucement. Elle entendu la douce voix de Yuki.

- Je ne peux pas comprendre ce que tu as vécu Leda… Tout ce que je sais c’est que cela est vraiment horrible… Tu as perdu ton père et la personne chère à ton cœur au même moment…

C’est vrai elle avait perdu deux être cher, elle ne les reverait plus jamais. Mais elle avait perdue quelqu’un d’autre : sa mère. Elle aussi était plongée dans une profonde tristesse. Au lieu de se serrer les coudes toutes les deux, elles s’étaient enfermées dans leurs propres chagrins. Leda avait « choisi «  de se renfermée sur elle-même passant ses journée au lit à pleurer. Quand elle ne pleurait plus elle fixait un point inexistant jusqu’à ce que son corps lui dise de dormir. C’était devenu sa routine.

Quant à sa mère la reine, elle s’était réfugiée dans le travail. Ses obligations lui prenaient déjà beaucoup de temps avant mais suite à l’incident, c’était devenu encore pire. Elle ne vivait plus que pour ça. Chacun avait sa propre solution pour gérer sa peine, Leda ne pouvait pas juger celle qu’avait choisir sa mère car la sienne était guère mieux.

Yuki reprit :

- Aucun mots, ni aucune paroles n’apaise un deuil je le sais bien. Il y a des actions qu’on ne comprend pas et qui laisse des marques encrées au fond de nous pour toujours… Mais saches, qu’un jour tu trouveras quelqu’un qui acceptera ses marques et les chérira autant qu’il te chérira toi… Cette part de tristesse fait partie de toi, c’est ce qui fait de Leda, la Leda d’aujourd’hui.

Il continua à lui caresser doucement les cheveux avant de reprendre :

- Saches que pour le moment, tu peux atténuer ta tristesse en parlant. Je serais là pour t’écouter tant que tu le souhaites. Parler du passé et parfois nécessaire.  

Leda esquissa un petit sourire. Yuki était tellement gentil et attentionné. Elle l’adorait. Il l’avait écouté parler de son malheur et la réconfortait malgré le fait qu’il se connaissait depuis très peu de temps. Mais Leda était persuadé qu’il deviendrait très vite très bons amis.

- Merci Yuki, si jamais tu as besoin de parler toi aussi, je suis là, sourit Leda.


׺°”˜`”°º×


Leda parle en seirến [#0000ff]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Petit bain Nocturne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit bain Nocturne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit Bain [|PV: Shina|]*Hentaî* [|Fini'sh|]
» Petit bain de boue ? (Épreuve d'immunité)
» Bain nocturne
» Un petit bain de boue
» Petit creux nocturne [libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hôtel Seventh Heaven et ses intérieurs :: Troisième étage :: Suite N°2-
Sauter vers: