Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Votez pour nous !
Vote ! Vote !
La boite à rumeurs
• Par Yuma Akito à été vu entrain de faire des câlins à la grosse alors qu'il n'arrête pas de répéter que ce chat ne vaut pas mieux qu'un balais-brosse.
• Par Nicolas Une nouvelle personne est tombée sous le charme de la belle Pewi, alors que celle-ci s'en fiche éperdument. Encore un nouveau coeur brisé !
• Par Yuma Akito à été vu entrain de faire des câlins à la grosse alors qu'il n'arrête pas de répéter que ce chat ne vaut pas mieux qu'un balais-brosse.
• Par Nicolas Une nouvelle personne est tombée sous le charme de la belle Pewi, alors que celle-ci s'en fiche éperdument. Encore un nouveau coeur brisé !
Derniers sujets
» Nigata City
Ven 12 Aoû - 22:00 par Invité

» Behind the Story
Dim 31 Juil - 17:24 par Invité

» Demande de partenariat - Bienvenue en Enfer
Ven 29 Juil - 23:53 par Invité

» Amaryllis Matthew - Masseuse professionnelle ♥
Dim 24 Juil - 21:09 par Swann Levinson

» Le sentier fiévreux vers les portes de l'extase [Yuki] [Yaoi]
Dim 24 Juil - 20:36 par Lilith Nozomi

» Dear Hybride
Dim 24 Juil - 14:18 par Invité

» Ilyes Hawkins - E.C.
Lun 18 Juil - 12:15 par Loris Seneca

» End Game
Mer 13 Juil - 16:53 par Invité

» Demande de partenariat - Future Diary
Lun 11 Juil - 19:16 par Invité

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Dim 20 Déc - 15:33

Partagez | 
 

 Nuit d'hiver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sirène


Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Nuit d'hiver   Dim 27 Déc - 18:26

Nuit d'hiver- feat Yuki -

Yuki

Leda


Nous étions en début de soirée, la nuit était tombée depuis maintenant plusieurs heures. Les seules lumières venaient des lampes autour de la piscine couverte. Une jeune fille était assise sur les margelles, les pieds dans l’eau. Elle portait un pull à manches longues blanc et une jupe plissée noire, ses collants trainaient derrières elle. Il ne faisait pas particulièrement froid au contraire, pour une nuit de décembre la température était bonne, très bonne même. Par moment Leda battait lentement les jambes d’avant en arrière, cette sensation et ce contact avec l’eau lui manquait terriblement. Après tout elle était une fille des mers. Alors que son passé commençait à montrer le bout de son nez elle accélérera le rythme des battements de ses jambes éclaboussant les alentours. Après quelques minutes, elle stoppa et laissa ses jambes pendre immobiles le long de la paroi. Elle essuya délicatement les quelques gouttes sur son visage. Son passé était retourner là où il était : au plus profond de son cœur. Elle ouvrit délicatement ses lèvres et un son angélique résonna dans la nuit. Elle commença à chanter un chant triste, comme à son habitude depuis des années c’était les seules chansons qui lui venaient à l’esprit. Une larme descendit lentement sur sa joue gauche tandis que son regard était fixé vers la lune.

- Mademoiselle ?

Leda sursauta si violemment qu’elle en perdit l’équilibre. Incapable de se rattraper à quelque chose elle tomba la tête la première dans la piscine. Sa tête immergea de l’eau après quelques secondes et découvrit par la même occasion à qui appartenant cette petite voix aigüe. Une petite femme avec des oreilles et des cheveux blancs et de grands yeux bleus se tenait devant elle, toute paniquée.

- Vous allez bien mademoiselle ? Je suis désolé je ne voulais pas vous faire peur , s’excusa-elle.

Elle était si mignonne que Leda voulu s’amuser un peu. Elle fusilla la nouvelle arrivante de son regard le plus noire possible. Celui qu’elle avait souvent utilisé pour faire fuir les petites pestes ou les dragueurs lors de sa scolarité.

- Tu comptes rester planté là encore longtemps à me regarder ? Aide moi à sortir, donne-moi ta main, demanda sèchement Leda.

La jeune fille s’excusa puis se rapprocha pour lui tendre sa main. Leda l’a pris fermement et tira de toutes forces si bien que l’inconnu la rejoint dans l’eau la tête la première. Leda laissa échapper un petit rire, ce qui ne lui était pas arrivé depuis des années. Lorsque la tête de la jeune fille immergea de l’eau, notre sirène laissa échapper un nouveau rire.

- Au moins comme ça on est quitte. Je suis Leda, enchanté, sourit-elle.


Dernière édition par Leda Niobey le Sam 2 Jan - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien


Messages : 69
Age : 22
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Lun 28 Déc - 1:56



「 Nuit d'hiver. 」

Ft Leda Niobey
Les nuits étaient parfois froides à Seventh Heaven et la nuit laissait notre petit toutou dans une grande solitude. Et dans cet état, même sa sœur adoptive ne pouvait rien pour lui. Les souvenirs le hantaient à nouveau et il lui était impossible de dormir. Impossible de fermer l’œil. Et ça même si sa journée de travail auprès de son nouveau patron, monsieur Seneca, avait été bien remplie. Il tourna pour la énième fois dans son lit et soupira, poussant les draps en dehors du lit. Il n’allait pas pouvoir dormir ce soir, c’était une certitude. Autant faire quelque chose d’autre.

Il sortit de sa chambre sans faire un bruit et se déplaça dans le couloir de l’hôtel aussi délicatement qu’un papillon de nuit. Il croisa quelque femme de chambre et des vigils de nuit qui le saluèrent en passant. Mauvaise passe demandaient-ils. S’il savait… Yuki passa par les escaliers pour éviter de croiser d’autre gens dans l’ascenseur. Il travaillait depuis un moment ici et il était rare qu’il passe inaperçu. Après tout, la mignonne petite secrétaire du DRH commençait à être bien vue par tout le monde. Et Il n’avait aucune envie de devoir refuser des avances stupides. Il grimpa les cinq étages à pied pour se retrouver sur le toit de l’hôtel, là où se trouvaient les jardins. C’était un endroit où peu de gens venaient, surtout en plein milieu de la nuit. Mais les froides nuits d’hiver faisaient en sorte qu’ils n’y mettent pas les pieds également. Yuki poussa la porte et huma l’odeur un peu humide de la nuit. Il faisait vraiment frais, mais ce froid mordant lui faisait du bien. Il lui disait qu’il était toujours vivant… lui… Il entendit un cri de loup garou pourfendre le silence de la nuit et ses oreilles se rabattirent en arrière, ses babines rétractées. Peur ? Ou férocité ? Surement un peu des deux. Maudits loups… Cette espèce ferait toujours sortir Yuki de ses gongs. Pourquoi devait-il être si faible…

Un chant l’interrompit dans ses pensés. Il releva les oreilles et les dirigea vers ce son cristallin et pourtant si mélancolique. Une bien triste musique… Il eut l’impression que son cœur se détendit un peu, sans savoir pourquoi. La haine était partit pour laisser place à un sentiment de tristesse sincère. Celui qu’il n’arrivait pas à oublier… Il se dirigea vers la piscine et vit une jeune femme aux longs cheveux bleus. Elle ne semblait pas l’avoir entendu et le chant venait d’elle. Elle chantait cette chanson si mélancolique en regardant le ciel nocturne. Yuki ne s’imaginait pas avoir vu de plus beau spectacle… Ces sirènes…

Yuki essaya de l’appeler, sans vouloir interrompre son chant, mais c’était chose impossible. La sirène perdit l’équilibre dût à la surprise et tomba la tête la première dans le bassin. Oups… Le toutou s’approcha du rebord de la piscine et la chercha des yeux. Au moins, il savait qu’elle ne pouvait pas se noyer, c’était une sirène après tout. La jeune femme ne tarda pas à remonter à la surface.

- Vous allez bien mademoiselle ? Je suis désolé je ne voulais pas vous faire peur, s’excusa Yuki en panique.

Il espérait que la mademoiselle ne soit pas comme dans les contes. Les sirènes n’étaient pas souvent des êtres adorables… Yuki se prit un regard plein de noirceur et son poil se hérissa. Oula… il allait passer un mauvais quart d’heure. Ses oreilles se recourbèrent sur sa tête, à la mode toutou battu.

- Tu comptes rester planté là encore longtemps à me regarder ? Aide moi à sortir, donne-moi ta main.

C’était dit si gentiment, comment pouvait-il refuser… Il soupira intérieurement et s’excusa pour être poli, tendant sa petite main frêle à la jeune demoiselle. Quelque chose lui disait que les gens dans cet hôtel avaient tous tendance à se comporter comme des princes… foutus gosse de riche. Yuki était si occupé à penser du mal des gens qu’il ne remarqua pas la force de la poigne de la jeune femme et se retrouva les quatre fers en l’air, la tête dans la piscine. Nan ! Horreur. Il détestait sentir le chien mouillé… Il revint à la surface, nageant comme un toutou et chercha sa collègue des yeux. Elle allait en prendre pour son grade celle là.

En entendant le rire cristalin de la jeune femme, la colère de Yuki se radoucit et il laissa même apparaitre un sourire sur son visage. Une blague… des mauvais gouts certes mais une blague tout de même. La sirène le regarda un sourire aux lèvres et Yuki eut l’impression d’avoir une toute autre personne en face de lui. Elle se présenta, gardant toujours un sourire aux lèvres, que Yuki lui rendit sans attendre.

- Certes, mais ce n’est pas juste. L’eau n’est pas mon élément à moi… grogna-t-il en rigolant. Yuki, enchanté également.  

Yuki se dirigea vers le rebord de la piscine et y grimpa avec un peu de difficulté, il faut dire que la pierre humide glissait sous ses pattounes. Il s’assit et se secoua pour retirer un maximum d’humidité. Ciel… il sentait vraiment le chien mouillé, quel horreur. Il entendit la jeune femme rigoler à nouveau, surement du à se secouage à la mode chien et il la regarda faire trempette, heureuse d’être dans l’eau.

- Au moins, on peu dire que cette rencontre à une certaine originalité, dit-il en essorant ses cheveux avec ses deux mains. Vous ne trouviez pas le sommeil ?  

Ahlala, cette politesse chez Yuki était parfois un peu ennuyeuse. Mais on n’y pouvait rien.  

Hrp -

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sirène


Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Lun 28 Déc - 14:54

Nuit d'hiver- feat Yuki -

Yuki

Leda


La jeune fille lui rendit son sourire .Ca faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu de contact avec d’autres personnes, longtemps qu’on ne lui avait pas sourit et surtout ça faisait longtemps qu’elle n’avait pas sourit, elle. Elle pensait ne plus en être capable, ni savoir sourire. Visiblement elle se trompait, sourire était comme faire du vélo, ça ne s’oubliait pas. Elle ne put s’empêcher de se demander si un jour elle redeviendrait la Leda d’avant : joyeuse, insouciante et aimante.

- Certes, mais ce n’est pas juste. L’eau n’est pas mon élément à moi… grogna-t-il en rigolant. Yuki, enchanté également.  

Yuki, bien sûr... Ce nom allait à ravir avec son pelage blanc comme neige. Elle était si mignonne à essayer de remonter sur la terre ferme avec ses petites pattes qui glissaient. Leda laissa échapper un nouveau rire quand elle vit Yuki se secouer dans tous les sens tel un petit chiot. C’est vrai que l’eau n’était pas son élément, elle n’y avait même pas pensé lorsqu’elle lui avait pris la main.

Tant qu’elle était dans l’eau Leda en profita pour faire trempette. Elle nageait, sautait, plongeait, elle s’amusait comme une petite folle. Intérieurement elle remerciait Yuki, même si elle lui avait fait une frayeur, elle pouvait profiter pleinement du contact agréable avec l’eau : son élément.

- Au moins, on peut dire que cette rencontre à une certaine originalité,dit-il en essorant ses cheveux avec ses deux mains. Vous ne trouviez pas le sommeil ?  

Non, elle n’arrivait pas à dormir comme toutes les nuits depuis des années. A chaque fois qu’elle fermait les paupières elle revoyait ce spectacle macabre : la douloureuse morte de son père. Ou alors elle avait droit à l’exécution de son petit ami, et ce sourire diabolique qui lui lançait juste avant qu’il rende son dernier souffle. Ce sourire qui par la suite a hanté nombreuses de ses nuits.

Elle se demandait souvent si sa mère aussi avait perdu le sommeil après la mort de son regretté mari. Elle ne lui avait jamais demandé, après tout personne ne parlait vraiment de son père suite à l’accident. C’était bien trop douloureux pour tout le monde. Les portraits avaient été retirés, les photos de familles retouchées pour effacer sa présence, la reine avait changé de chambre et fermé à doubles tours l’ancienne. Mais malgré tout, sa présence était partout. Quelque part c’était triste de renier son existence, de l’oublier comme s’il n’avait jamais existé. Leda s’était jurée que lorsqu’elle reviendrait, elle remettrait tout en place comme avant, que son père retrouverait sa place dans le palais.

Leda eu une pensée pour Sury, qu’elle avait laissé dans sa chambre. Il dormait profondément recroquevillé sur lui-même. Lui n’avait aucun soucis pour dormir au contraire c’était un gros paresseux ! Des fois elle l’enviait, de pouvoir dormir l’air de rien, sans idées noirs, sans souvenirs macabres. Leda devenait folle, elle se mettait à envie un crabe.

- Non, depuis des années le sommeil et moi sommes devenus les pires ennemis, répondit-elle tristement. Et toi ? Tu voulais piquer une tête dans la piscine discrètement c’est ça ? plaisanta-t-elle.




Dernière édition par Leda Niobey le Sam 2 Jan - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien


Messages : 69
Age : 22
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Lun 28 Déc - 20:10



「 Nuit d'hiver. 」

Ft Leda Niobey
La sirène sembla réfléchir un instant à ce que le toutou lui avait dit. Elle resta un instant muette, à clapoter des pieds dans l’eau, comme si la réflexion était plus dur qu’elle l’aurait cru. Chaque personne avait ses propres demons, c’était une certitude. Yuki se mit à imaginer ce qui avait bien pu laisser la jeune fille dans un état de mutisme pareil. Mais rien ne lui vint à l’idée. Rien qui aurait pu être réaliste en tout cas. D’ailleurs, il ne connaissait rien de cette femme, essayer de lui faire un passé était chose stupide.

- Non, depuis des années le sommeil et moi sommes devenus les pires ennemis.

Sa voix se fit triste et Yuki comprit qu’il ne devait pas aller dans cette conversation. C’était un sujet douloureux, autant que l’était son propre passé. Si elle avait besoin de parler, il l’écouterait comme un bon canidé qu’il est. Mais il ne la forcerait pas à se confier. Elle continua de lui parler, certainement pour dénouer la tension que la conversation antérieure avait engendrée.

- Et toi ? Tu voulais piquer une tête dans la piscine discrètement c’est ça ?

Yuki ne put s’empêcher de sourire. Au moins, malgré son manque de sourire, son humour était toujours au beau fixe. Et quel humour vraiment… Cette sirène était vraiment spéciale mais elle n’était pas méchante. Le chiot tripota une de ses oreilles, afin d’en faire sortir le liquide qui se trouvait encore à l’intérieur. C’était horrible comme sensation, pire que celle de sentir le chien mouillé. Il secoua à nouveau sa tête et soupira d’aise quand il fut un peu près sec.

- Je ne pense pas qu’une douche s’imposait ce soir, dit-il en rigolant. Mais la prochaine fois, j’opterais d’abord pour un bon bain bien chaud.  

La sirène sourit en écoutant ce qu’il avait à dire et Yuki pesta contre ses habits humides. Sa robe collait à sa peau et s’était une chose plutôt désagréable. Si il rentrait maintenant dans sa chambre, il mettrait de l’eau partout et se tapperait surement dessus juste après. Le toutou était maniaque et il était hors de question de déranger sa chambre. Pourtant le vent était frais… Il frissonna en ramenant ses jambes contre lui, essayant de chercher un peu de chaleur corporelle.

- Pour ma part, ce n’est pas le sommeil qui m’ennuie. Ce sont les souvenirs… des mauvais souvenirs… ajouta-t-il en soupirant.

Il sentit son nez le démanger, s’il continuait comme ça il allait attraper froid. Et le lendemain il devait retourner au travail… Si Loris le voyait absent, il serait bien capable de venir le chercher par la peau des fesses à sa chambre. Délicieuse idée par ailleurs… Yuki regarda Leda et se dit qu’il faisait même plus chaud à l’intérieur de l’eau que dehors… Mais hors de question d’y remettre les pieds.

- Si j’attrape la crève, vous en serez la seule responsable, aboya-t-il en rigolant.


Hrp -

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sirène


Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Mar 29 Déc - 15:15

Nuit d'hiver- feat Yuki -

Yuki

Leda


Le sourire de Yuki lui réchauffa légèrement son petit cœur froid. C’était différent des visages fermés et dénudés du palais que Leda avait vu tous les jours durant ces derniers années. C’est ce qu’elle aimait dans cet hôtel, lorsqu’elle déambulait dans les couloirs ou se promenait elle ne voyait pas ces visages sans vie. Evidement tout le monde ne respirait pas la joie de vivre mais il ne portait pas une tristesse permanente sur le visage.

- Je ne pense pas qu’une douche s’imposait ce soir, dit-il en rigolant. Mais la prochaine fois, j’opterais d’abord pour un bon bain bien chaud.  

Leda écoutait ce que Yuki lui disait tandis qu’elle pestait (elle la prend pour une fille :p) contre ses habits humides. Même pour une sirène les vêtements mouillés n’étaient guère agréables, rien ne vaut de bons vêtements chauds et secs. Un bon bain chaud lui donnait bien envie aussi après cette trempette nocturne.
Un léger vent frais venait de se levé. L’air caressait le doux visage de Leda, ce qui lui arracha un petit frisson. Elle avait bien profité de l’eau, elle décida de sortir à son tour. Elle nagea lentement vers le rebord tandis que Yuki ramenait ses jambes contre elle. La pauvre avait l’air frigorifiée.

- Pour ma part, ce n’est pas le sommeil qui m’ennuie. Ce sont les souvenirs… des mauvais souvenirs…

Leda s’arrêta près du bord. Les mauvais souvenirs. Elle en savait quelques choses des mauvais souvenirs puisqu’ils ruinaient ses nuits, la hantaient jour et nuit. Elle ignorait quels étaient les souvenirs de Yuki mais quelque part elle était curieuse. Elle se demandait qu’elle était l’histoire de cette petite chienne.

- Si j’attrape la crève, vous en serez la seule responsable

Elle posa ses mains sur les margelles et se hissa. Elle s’assit au bord de la piscine comme en début de soirée avant qu’elle ne tombe dans l’eau sauf qu’elle ne portait plus sa jupe. Celle-ci avait laissé place à une magnifique queue de sirène. Leda en était très fière, elle la trouvait si jolie. On jurerait que des saphirs étaient incrustés sur les écailles et qu’ils brillaient de milles feus. Ils ressortaient d’autant plus sous le clair de lune.

Au bout de quelques secondes la queue se transforma, et laissa place à deux jambes fines. Leda se leva. Elle avait son pull blanc à manches longues qui lui collait au corps, et sa jupe avait disparue lors de sa transformation en sirène. Elle se tenait là, en petit shorty en dentelle avec un nœud de chaque côté. Heureusement qu’elle était avec une fille, sinon elle serait morte de honte. Elle tira tant bien que mal sur son pull afin de le faire descendre le plus pas possible. Malheureusement il caché à peine la moitié de son sous-vêtement.

- Je te propose un bon bain chaud dans ma suite, pour se réchauffer, sourit Leda. Ne t’inquiète pas il y a largement assez de place pour deux, précisa-t-elle. Alors portante ma petite Yuki ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien


Messages : 69
Age : 22
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Ven 1 Jan - 18:51



「 Nuit d'hiver. 」

Ft Leda Niobey
Leda attendit quelques instants, ne répondant rien à la petite provocation mignonne de Yuki. Elle posa simplement ses mains sur le rebord de la piscine et se hissa avec une facilité déconcertante, en dehors de la piscine. Yuki en fut presque jaloux, lui avait eu l’air complètement ridicule à glisser avant de pouvoir remonter correctement. Elle s’assit sur le rebord et Yuki put enfin voir sa queue de sirène, un attribut qui était entièrement propre à sa race, celle des sirènes. C’était magnifique. Sa queue étincelait de mille feux et sa couleur saphir était divine. Yuki porta sa main et ses oreilles et trouva ses attributs de race en comparaison un peu ridicules… Surtout qu’il n’avait plus sa magnifique queue pour relever un peu le niveau. Il poussa un soupire inaudible rien que pour lui et essaya de chasser ses idées noires.  

La queue de la sirène ne tarda pas à laisser place à deux jambes entièrement nues. Sa robe avait disparue pour laisser place à un simple shorty et à son t-shirt à manche longues entièrement collé à son corps. Si Yuki avait été un homme attiré par les femmes, il aurait surement rougit à ce qu’il avait sous les yeux. Mais cela ne produisait aucune réaction chez lui. Il avait l’habitude, sa sœur Emy était du genre à se promener en culotte devant lui, quand elle n’oubliait pas d’en mettre une… Il n’était pas une femme, mais le corps de celle-ci, ne lui était pas du tout étrange. Il était plus émoustillé à voir un homme torse nu qu’une femme nue… L’homosexualité quand tu nous tiens…

Yuki vit la jeune femme tirer sur son haut afin de cacher son shorty. Mais c’était peine perdue… Et elle était adorable à essayer de faire ça. Yuki ne put s’empêcher de sourire.

- Je te propose un bon bain chaud dans ma suite, pour se réchauffer.

Le sourire de Yuki s’effaça pour laisser place à un léger malaise.  

- Ne t’inquiète pas il y a largement assez de place pour deux. Alors portante ma petite Yuki ?

Yuki s’immobilisa pendant un instant et l’enthousiasme de Leda s’effaça peu à peu. L’avait-elle prit pour de la pudeur ? Le toutou n’en savait rien. Tout ce qu’il savait c’est que celle nouvelle amitié n’irait pas très loin s’il ne lui disait pas toute la vérité. Et puis… il en avait marre de toujours cacher qui il était réellement. Il fallait qu’il le dise. Il jouait déjà assez son rôle de jeune fille au travail. Il ne voulait pas se fatiguer à le faire toute sa vie. Si elle ne l’accepterait pas comme il l’était. Il laisserait tomber et il retournerait simplement dans sa chambre. Finir une nuit qui avait déjà mal commencer.

Il suivit la sirène en silence dans la salle fermée donnant accès au couloir de l’hôtel. Il n’avait pas accepté mais n’avait pas refusé non plus. C’était malpoli de sa part, il fallait qu’il lui réponde. Il soupira et s’arrêta.

- Leda…  

L’intéressée stoppa également sa marche et regarda le toutou.

- Avant d’aller plus loin, je dois vous avouer quelque chose. Il soupira pour se donner du courage et ses oreilles se couchèrent sur son crane. Je ne suis pas vraiment qui vous pensez que je suis. Enfin je ne suis pas la petite Yuki que vous mentionner… Je suis un homme.

La jeune femme semble déconnectée pendant quelques instants. Puis ses joues rougirent petits à petits, alors qu’elle essayait de cacher son shorty avec ses mains. Yuki comprit ce qui la tracassait.

- Ah ! Non, ne vous en faites pas. Je n’ai aucunes mauvaises pensées envers vous. Je ne suis pas attirée par les femmes… Et ma sœur est souvent habillée encore pire que vous.

Maintenant ça passe ou ça casse…

Hrp -

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sirène


Messages : 42
Race : Sirène
Statut : Propriétaire
Pacte : Non


MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Sam 2 Jan - 16:39

Nuit d'hiver- feat Yuki -

Yuki

Leda



- Ne t’inquiète pas il y a largement assez de place pour deux, précisa-t-elle. Alors partante ma petite Yuki ?

Leda sourit. Mais celui-ci disparu lentement lorsqu’elle vit Yuki s’immobiliser. Mince, avait-elle fait une boulette ? Peut-être que Yuki était très pudique… Elle n’y avait pas pensé une seule seconde. Leda n’était pas du tout pudique, elle avait passé la majeure partie de sa vie avec sa queue de sirène et avec des coquilles saint jacques en guise de cache poitrine. Toutes les sirènes s’habillaient ainsi et les hommes étaient constamment torse nu. Après tout, on est toute faites de la même façon nous les filles. Néanmoins Yuki ne répondit pas à la question.

Le vent se faisait de plus en plus fort et froid. Un frisson parcouru tout son corps. Elle se dirigea vers la salle fermée donnant accès au couloir de l’hôtel, au moins ici pas de courant d’air. Elle entendit Yuki l’interpeller et se retourna pour lui faire face.

- Avant d’aller plus loin, je dois vous avouer quelque chose, soupira-t-elle.

Leda fut surprise mais ne le montra pas. Qu’est-ce que Yuki pouvait avoir à lui dire, qui la mettait si mal à l’aise. Une idée germa rapidement dans sa tête, peut-être Yuki aimait les filles et elle se sentait obligée de lui avouer.

- Je ne suis pas vraiment qui vous pensez que je suis. Enfin je ne suis pas la petite Yuki que vous mentionner…Je suis un homme.

A ce mot, « homme », le cerveau de Leda déconnecta un instant. Homme … Homme… La mignonne petite Yuki était en fait un homme ? Ca alors, la jeune sirène ne s’attendait absolument pas à cette révélation.
Yuki avait tout d’une fille, la voix, l’apparence, l’accoutrement… Tout chez elle portait à croire que c’était une fille et absolument pas un garçon. Puis soudain Leda rougit violement, elle devint aussi rouge qu’une pivoine. Oh mon dieu elle se trimbalait en shorty et en pull qui lui collait à la beau devant un garçon.

* Bordel de merde, pensa Leda.

Jamais un garçon ne l’avais vu dans cette accoutrement. Pas même Lorelei puisqu’elle était toujours en mode sirène. Instinctivement elle essaya tant bien que mal de cacher son shorty avec ses mains, tirait le plus possible sur ce satané pull espérant cacher le maximum. Hélas sans grand succès.
Son père devait péter un plomb là-haut en voyant se spectacle. Sa fille mouillée, sexy, en shorty devant un homme. Elle fut surprise quand Yuki reprit la parole.

- Ah ! Non, ne vous en faites pas. Je n’ai aucunes mauvaises pensées envers vous. Je ne suis pas attirée par les femmes… Et ma sœur est souvent habillé encore pire que vous.

A ces mots Leda senti un immense soulagement. C’était certes un homme mais il n’était pas un vilain méchant loup, comme dirait son père. Leda sourit puis se mis à rire.

- Tu m’as fait peur Yuki, j’ai bien cru que tu allais me manger toute crue, plaisanta Leda.

La première fois qu’elle avait vu Yuki elle avait eu envie de la prendre dans ses bras et lui faire de gros câlins tellement elle était mignonne. Homme ou femme, aucune importance. Yuki était Yuki. Leda était persuadée qu’ils allaient bien s’entendre tous les deux. Et puis elle n’avait rien à craindre. Elle n’avait ni tablette de chocolat ni truc pendant entre les jambes. Yuki ne risquait pas de la manger toute crue.

- Je ne vois aucun soucis, pour moi tu restes la mignonne petite Yuki même si tu as un truc entre les jambes, sourit Leda. Je commence à avoir un peu froid, mon invitation tient toujours. On pourrait prendre un bon bainchaud en sous vêtement comme les deux mignonnes "filles" que nous sommes, ajouta-elle.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Hybride Chien


Messages : 69
Age : 22
Race : Hybride Canidé
Statut : Personnel
Pacte : Personne pour l'instant


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Dim 3 Jan - 18:57



「 Nuit d'hiver. 」

Ft Leda Niobey
Yuki finit par entendre Leda rire et il se détendit un peu. Puis l’angoisse le reprit à nouveau, était-ce une façon de se moquer de lui ? Maintenant qu’il y pensait, ses demi-sœurs le faisaient souvent. Elles éclataient de rire devant lui avant de le ruer de coups et d’insultes. Et sans prévenir, le toutou fut dans une posture de défense. Ces mauvais démons prenaient le dessus et si Leda avait esquivé une action envers lui, il l’aurait surement mordu. Peu importe la nature de son touché. Il n’eut tout de même pas le temps d’aller jusqu’au stade où ses oreilles se couchaient sur sa tête et que ses canines luisait sous ses petites lèvres. Bien qu’il fût très efféminé, le voir dans cet état était toujours très dangereux. Et l’adorable toutou se transformait alors en un prédateur prêt à vous manger en une bouchée.

- Tu m’as fait peur Yuki, j’ai bien cru que tu allais me manger toute crue.

La taquinerie de Leda le détendit et il se retrouva au stade normal, les oreilles redressées, curieuses, sur le sommet de son crane. Il aurait put la manger toute crue, dans une autre vie. Une vie où il aurait été un homme ordinaire. Mais il ne l’était pas. Et sa vie lui convenait parfaitement. Il ne put s’empêcher de lui sourire et de soupirer d’aise. Enfin quelqu’un qui semblait réellement l’accepter tel qu’il était. Sans pour autant être de sa famille. Il en fut heureux et ses oreilles montrèrent cette joie sans qu’il s’en rendre compte. Il ressemblait à un toutou à qui ont venait de gratifier d’une caresse.   

- Je ne vois aucun soucis, pour moi tu restes la mignonne petite Yuki même si tu as un truc entre les jambes.

Cette phrase fit sourire Yuki. Oui, un truc entre les jambes il en avait bien un, bien qu’en ce moment il ne s’en serve pas énormément. Yuki avait toujours été d’un certain sentimentalisme. Et il attendait encore de trouver le prince charmant… dans un sens.  

- Je commence à avoir un peu froid, mon invitation tient toujours. On pourrait prendre un bon bain chaud en sous vêtement comme les deux mignonnes "filles" que nous sommes.  

A cette phrase Yuki rigola également et se rapprocha de la jeune sirène, parcourant le couloir avec elle. Il la suivit comme un toutou docile se demandant quand même à quoi pouvait ressemblé sa chambre. Elle n’avait pas l’air de travailler ici… En tout cas Yuki ne l’avait jamais vu du côté administratif du l’hôtel.

- Au faite Leda, l’interrompit Yuki. Tu travailles ici ? Ou tu es une cliente ? Je travaille ici depuis un moment et je ne pense pas t’avoir vu dans nos rangs.

Ils entreprirent de prendre les escaliers de l’hôtel, pour se rendre à la chambre de Leda. Au moins, ils étaient peu fréquentés et il aurait peu de chance de rencontrer qui que ce soit par là. C’était mieux pour Leda, surtout dans la tenue qu’elle arborait. Aller savoir qui on pouvait rencontrer dans l’ascenseur à une heure du matin…

Hrp - Je pense que la prochaine réponse, tu peux la poster dans ta chambre ma belle :3

׺°”˜`”°º×

~ DC de Lilith Nozomi - Fondatrice ~
Yuki parle en dodgerblue [#1E90FF]

I'm so cute you can't resist me ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Kcalb's Addict


Messages : 131
Age : 22
Race : Succube
Statut : Cliente
Pacte : Cela ne saurait tarder !


Feuille de personnage
Relations ++:
Relations --:

MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   Dim 10 Jan - 22:52

|| Rp terminé - Suite here ||

׺°”˜`”°º×

Lilith parle en crimson [#DC143C]

Let's play a Love game Are you in ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laboiteasuprisedayu.jimdo.com


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Nuit d'hiver   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit d'hiver
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'hiver s'installe doucement dans la nuit, la neige est reine, à son tour. » - Panthère des Neiges.
» Par une froide nuit d'hiver ... [ Libre à tous ^w^ ]
» Par une froide nuit d'hiver - 8112 ,Décembre [Pv Kaneki Satsuya][Inachevé]
» Nuit d'Hiver
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hôtel Seventh Heaven et ses intérieurs :: Jardins :: Piscine couverte-
Sauter vers: